Un format original

Une mécanique de jeu implacable : 5 duos, 6 émissions, 18 épreuves…un seul vainqueur !

Les candidats FISH OR QUIT vont s'affronter dans un road trip de 6 émissions, comportant 3 épreuves chacune.

Chaque épreuve permet de qualifier directement un duo pour l'émission suivante mais 1 duo est éliminé à la fin de chaque émission.

 

Une simplicité au service du rythme et de la tension du jeu.

Une fragilité permanente, un suspens constant.
 

Les imprévus sont inhérents à toute aventure et session de pêche. Mais la production a décidé d’ajouter encore quelques éléments de surprise pour renforcer l’inattendu et autoriser des renversements de situation les plus improbables : rien n’est jamais acquis !

Comme par exemple, le fait que les candidats ne savent jamais en cours d’épreuve, s’ils sont leaders ou non de l’épreuve…

Un élément propre au format Fish or Quit, renforcera encore cette incertitude : la nature elle-même !

Les conditions météorologiques et les poissons peuvent être capricieux : le vent et des vagues qui se lèvent, une pierre qui glisse et rompt l’équilibre, un poisson qui brise la ligne au dernier instant...
La nature décide, l’homme s’adapte !

Les CLASHS, un élément de gamification pour redistribuer les cartes.

Il existe 3 "game changer" présents dans les 3 premiers épisodes du programme.
Chaque CLASH possède un pouvoir particulier qui permet de redistribuer les cartes du jeu.

Ces CLASHS sont dissimulés le long du parcours que devront emprunter les candidats pour rejoindre les épreuves. Des indices leur seront donnés par les animateurs pour les motiver à prendre le temps de les chercher malgré la course contre la montre qui est engagée.

Celui ou celle qui trouve un CLASH peut le dissimuler ou l'annoncer selon son choix stratégique.

Pouvoir qui ne sera révélé par les animateurs que lors du bivouac... Et tous les CLASHS ne sont pas des avantages...