Pourquoi la pêche ?

FISH OR QUIT est un jeu, une aventure en pleine nature. La pêche aussi ! 

Directement dépendante de la bonne santé des écosystèmes (pollutions, disparition d’insectes, réchauffement climatique = fin des milieux aquatiques) la pêche de loisir peut se pratiquer partout où il y a de l’eau : aussi bien au pied de la Tour Eiffel, que dans les torrents pyrénéens, ou sur les falaises bretonnes ! Avec 9 000 km de côtes et 430 000 km de cours d’eau en seule France métropolitaine, l’eau et la pêche sont partout en France !

3 millions de pêcheurs,
une économie de plusieurs milliards

 Selon une étude Circlefishers, 29% ont entre 15 et 34 ans, 34% entre 35 et 54 ans, et 37% ont 55 ans et plus. La passion traverse donc les âges, et commence à trouver son public côté féminin, qui plébiscitent des techniques de pêche légère (lancer) notamment en street fishing (pêche sur rivières en ville). Une passion qui a pris conscience des enjeux, et privilégie le no kill (remise à l’eau des poissons) ou les prélèvements raisonnés, en respect des saisons de reproduction, des tailles, et des stocks de chaque espèce. Bateaux, sondeurs, équipements high tech, leurres fabriqués avec des imprimantes 3D…la pêche est aussi high tech est représente une économie directe et indirecte (tourisme…) de plusieurs milliards d’euros.

Une des activités les plus pratiquées en France !    

La pêche est aujourd’hui pratiquée par près de 3 M de personnes en France, et représente une

économie de plusieurs milliards : équipement, tourisme, nautisme...Pratiquée par de nouveaux publics, plus jeunes, plus féminins, et plus urbains (street fishing), elle bouscule les codes et pratiques !

 

Sport & nature, combo gagnant.

De plus en plus sportive (parcours extrêmes, float tube ou kayak, très gros poissons...), elle est conditionnée par l’engagement des pêcheurs dans des actions de protection des milieux aquatiques (lutte contre la pollution, favorisation des continuités écologiques...), qui valent à la fédération nationale de la pêche en France, d’être reconnue d’utilité publique.

 

Humilité et suspens.

La pêche est une école d’humilité. C’est toujours la nature qui décide. Les conditions météorologiques, l’activité des poissons, les courants et les niveaux d’eau... le pêcheur doit s’adapter. Et espérer : que le poisson morde, que sa ligne tienne... jusqu’au dernier moment, rien n’est joué, et la chance a sa part à chaque session !

© 2019 Fish or quit ,  Une question ? contactez-nous contact@fishorquit.com

  • Facebook
  • Instagram